Le Fuse va-t-il devoir fermer définitivement ses portes à Bruxelles? Alain Maron apporte des éclaircissements

Le ministre bruxellois de l'Environnement Alain Maron (Ecolo) a déclaré à l'agence Belga que le gouvernement bruxellois souhaitait trouver une solution pour rouvrir la boîte de nuit Fuse le plus rapidement possible.

Bruxelles -  Saint-Josse-Ten-Noode: Alain Maron (Ecolo) - Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé de la Transition climatique, de l'Environnement, de l'Energie et de la Démocratie participative. A Bruxelles le 8 decembre 2022
Le ministre bruxellois de l'Environnement Alain Maron (Ecolo) a déclaré à l'agence Belga que le gouvernement bruxellois souhaitait trouver une solution pour rouvrir la boîte de nuit Fuse le plus rapidement possible. ©JC Guillaume

Une solution aurait même été trouvée mercredi, révèle Alain Maron. La plainte du voisin devait être retirée, mais la personne en question a changé d'avis à la dernière minute. Mercredi, une réunion de travail a eu lieu avec les cabinets, l'administration de Bruxelles Environnement, la ville de Bruxelles et les représentants du Fuse. C'était constructif, selon Alain Maron, et une solution était sur la table.

"Hier/mercredi, il y a eu un accord global selon lequel la plainte serait retirée. Tout était en ordre. Mais apparemment, le plaignant n'a finalement pas retiré sa plainte. Nous avions un accord pour arrêter les procédures, mais maintenant nous devons trouver une nouvelle solution", a déclaré M. Maron jeudi soir.

Le ministre Maron ne peut pas simplement lever ou annuler la décision de Bruxelles Environnement. En effet, cette décision a une base juridique. Si le night-club Fuse ouvrait quand même et ne respectait pas la décision, il pourrait être confronté à de graves sanctions. "Tout le monde doit respecter la loi. Mais nous cherchons une solution pour garder le Fuse ouvert, et respecter la loi. Personne ne veut la fermeture du Fuse, nous sommes d'accord sur ce point au sein du gouvernement", a déclaré M. Maron.

Le Collège de l'environnement, un organe de recours, doit maintenant statuer sur l'appel de Fuse, mais la décision pourrait rester la même. Mais le ministre Maron précise encore: "On pourrait imaginer comme ce fut le cas hier un accord qui fasse que la procédure puisse s'éteindre d'elle-même. On doit trouver un chemin pour le faire". Il s'agit donc de trouver un arrangement pour que le riverain retire sa plainte.

Le Fuse, célèbre nightclub bruxellois, doit fermer ses portes suite à des plaintes d'un voisin

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be