Un PV a été dressé par la police qui a mis fin à la fête

Une action de contrôle menée dans la nuit de vendredi à samedi a mis fin à une fête organisée dans les carrières de marnes sous le plateau de Caestert.

Ces carrières traversent les frontières nationales et s'étendent sur les territoires de Petit Lanaye (Visé), Kanne (Riemst, Limbourg) et Maastricht (Pays-Bas). Quinze personnes participaient à la soirée, organisée en zone wallonne. Un procès-verbal a été rédigé pour intrusion dans les carrières malgré l'interdiction d'entrée.

"L'accès aux carrières est interdit pour des raisons de sécurité. En unissant nos forces et en collaborant avec les autorités de l'autre partie du pays, nous travaillons préventivement à la sécurité (...) Cette coopération fructueuse sera certainement poursuivie", souligne le bourgmestre de Riemst Mark Vos.

Outre la sécurité, la protection du patrimoine souterrain et des chauves-souris peuplant les alentours importent également.

L'action de contrôle a eu lieu entre 20h30 vendredi et 3 h samedi matin, à l'initiative de la police de Bilzen-Riemst-Hoeselt, de la commune de Riemst et des gardes forestiers du Département de la nature et des forêts du Service public de Wallonie.