Le triple champion du monde de cyclo-cross s'est officiellement engagé avec l'équipe World Tour néerlandaise, mettant fin au suspense pour son avenir.

Le champion du monde de cyclo-cross en titre a signé un contrat de trois ans. L'information circulait depuis quelques semaines mais c'est désormais officiel. Le coureur originaire de Herentals s'est officiellement engagé avec l'équipe World Tour néerlandaise.

"J'ai obtenu des grands résultats les dernières saisons, c'est pour cela que j'ai eu l'opportunité de parler avec plusieurs équipes", a déclaré le triple champion du monde de cyclo-cross. "Un moment, Jumbo-Visma a frappé à ma porte et leur offre m'a vraiment parue attirante. Vu les circonstances, je vais déjà pouvoir rejoindre ses rangs en 2019. Cela fait du bien de pouvoir accéder au WorldTour, car je pense que je peux énormément progresser à ce niveau."

Il rejoindra à partir du premier mars les autres Belges de l'équipe que sont Laurens De Plus, Floris De Tier et Maarten Wynants. "Nous étions intéressés pour obtenir Wout en 2020", a réagi dans un communiqué le manager de la Jumbo-Visma, Richard Plugge. "Les choses se sont déroulées plus vite que prévu. C'est une excellente nouvelle pour l'équipe car nous nous renforçons."

Le Belge sera présenté, ainsi que toute l'équipe, ce vendredi à Veghel aux Pays-Bas.

Grand spécialiste des labourés, van Aert est également actif sur la route. Il compte à ce jour sept succès, dont le prologue du Tour de Belgique 2016, le Grand Prix Cerami 2017 et une étape ainsi que le classement général du Tour du Danemark 2018. Il a également décroché le bronze à l'Euro de Glasgow, devancé au sprint par l'Italien Matteo Trentin et par son rival néerlandais du cyclocross Mathieu van der Poel.

Van Aert, 24 ans, avait rompu en septembre son contrat avec Sniper Cycling, la société derrière l'équipe Veranda's Willems-Crelan. Peu de temps après, il a rejoint Cibel-Cebon, avec laquelle il termine la saison de cyclocross.

Sniper Cycling contestait cette rupture de contrat. Le mois dernier, l'Union cycliste internationale (UCI) a donné son feu vert à van Aert pour négocier librement avec un nouvel employeur en vue de la prochaine saison sur route. La condition était que ce transfert soit réalisé avant le 31 décembre. Van Aert avait déjà un accord avec sa nouvelle équipe pour 2020, mais il peut commencer sa collaboration un an plus tôt.