Une véritable course contre la montre en Argentine

Le fret, bloqué en Afrique, est finalement arrivé très tôt samedi matin. Deux des quatre séances d’essais ont été annulées.

Philippe Jacquemotte
Une véritable course contre la montre en Argentine
©AFP
Après les pannes qui ont immobilisé deux des cinq avions-cargos, chargés du fret des équipes MotoGP, pendant plusieurs jours à Mombasa, le matériel des dernières équipes est finalement arrivé à l’aéroport de Tucuman. Mais tard, très tard, à 21h45, vendredi soir. Or l’aéroport est à 96 kilomètres du circuit Termas de Rio Hondo et il fallait encore décharger l’avion, accomplir les formalités douanières avant de pouvoir acheminer le matériel à destination. La Dorna a fait tout ce qu’elle pouvait pour que...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité