Moto GP: Bagnaia vise une 5e victoire

Bagnaia emmène un trio Ducati en première ligne du Grand Prix d’Aragon et se met en met en position de faire la jonction avec Quartararo.

Philippe Jacquemotte
Moto GP: Bagnaia vise une 5e victoire
©AFP

Francesco Bagnaia l’a encore confirmé, il est bel et bien le pilote le plus rapide de cette saison 2022. Le Turinois a réalisé sa cinquième pole position de la saison, un record, et est bien placé pour conquérir une cinquième victoire consécutive, dimanche, ce que seuls Doohan, Rossi et Marquez ont réussi dans le passé. Une victoire qui serait sa septième de l’année. Une pole position avec un chrono époustouflant qui lui a permis de signer, une fois de plus, un nouveau record de la piste. Pecco est en super forme depuis le printemps et ça se voit, on se demande qui pourra l’arrêter et quand.

« Je crois que j’ai réalisé le meilleur tour de toute ma carrière, confiait le vice-champion du monde à sa descente de moto. J’ai vraiment attaqué, le résultat est excellent et de bon augure pour la course même s’il faut faire attention à Fabio (Quartararo) qui est toujours très rapide. »

Bagnaia s’élancera devant son équipier, Jack Miller, qui ne devrait pas trop le gêner dans la conquête de la victoire et Enea Bastiani qui, lui, ne cache pas qu’une quatrième victoire cette saison reste son objectif. Mais attention parce qu’à Misano, le pilote satellite Ducati, avait poussé Bagnaia dans ses derniers retranchements, ce qui avait passablement énervé Claudio Domenicali, l’Administrateur délégué de Ducati, qui avait remonté les bretelles de son futur pilote. L’occasion de rappeler aux pilotes de la firme italienne qu’ils peuvent jouer la victoire mais qu’ils doivent faire attention à Bagnaia, le mieux placé pour remporter le titre et qui n’est plus qu’à 30 points de Quartararo.

Pour Quartararo justement ce Grand Prix s’annonce difficile. Non seulement il n’y a jamais brillé mais en plus sa Yamaha est clairement en retrait par rapport aux Ducati et aux Aprilia. Le champion du monde s’élancera de la sixième position, derrière Zarco 5e et Espargaro 4e, qui n’est lui qu’à 33 points au championnat. Avec ses deux rivaux devant lui le Français va devoir faire des miracles pour limiter les dégâts.

Malgré des débuts encourageants pour son retour après trois mois de convalescence Marc Marquez n’a pas réussi à se hisser en Q2. Le Catalan prendra donc le départ de la 13e place sur la grille. Mais son chrono valait une place en troisième ligne, autant dire que l’Espagnol a déjà un bon rythme. Reste à voir ce que sa condition physique lui permettra de faire en course.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be