Amputée d’une partie de la jambe, elle participera au jogging-marche Télévie.

Après le succès de l’activité karting, Alain Allan poursuit ses activités au profit du Télévie avec l’organisation du 12e jogging-marche Télévie dont le départ sera donné dimanche à 10 h depuis l’avenue Brassine à Rhode-St Genèse.

Au programme, un parcours de 7 ou 12 km dans la Forêt de Soignes. "Il ne s’agit pas d’une compétition mais bien d’un jogging par groupes guidés par des meneurs d’allure", précise Alain Allan.

Près de 300 participants sont attendus, dont quelques personnalités comme Jacques Borlée, Vanina Ickx ou Richard Ruben. Mais il y aura aussi Valentine Grandjean. Âgée de 24 ans, la joueuse de tennis est un exemple de combativité. En avril 2017, on lui a diagnostiqué une tumeur. Pendant un an, elle a vécu entre séances de chimiothérapie, opération du talon et reconstruction de l’os calcanéum par une greffe et donc un talon artificiel. "J’ai subi des traitements excessivement lourds et difficiles à vivre. J’étais hospitalisée 2 semaines sur 3. Pendant toute une année, la vie se résumait à l’hôpital", débute-t-elle.

Malheureusement, un an et demi après sa greffe, celle-ci s’est infectée et Valentine a dû subir une amputation trans-tibiale en décembre 2018. Mais elle a gardé le moral, avec une seule envie : remarcher au plus vite. "Après un mois en rééducation, j’ai été appareillée en janvier, j’ai vite voulu être à nouveau sur deux jambes, je me suis battue pour remarcher le plus vite possible et pouvoir refaire du sport. J’ai recommencé le sport en juillet 2019, en participant aux entraînements avec l’ASBL Leg’s go qui m’a financé ma prothèse de sport et grâce à qui j’ai pu reprendre le tennis."