Une première prometteuse pour le RWDM face au Standard: "Nous avons proposé de bonnes choses"

Les Molenbeekois ont montré de bonnes choses face au Standard de Liège.

Une première prometteuse pour le RWDM face au Standard: "Nous avons proposé de bonnes choses"
©belga

Une dizaine de jours après avoir repris le chemin des entraînements, le RWDM a eu l’occasion de répéter ses gammes pour la première fois avec un match amical disputé au Standard. Une première joute amicale de laquelle Vincent Euvrard et son staff ont pu tirer quelques enseignements.

Tout d’abord, on a vu les nouvelles recrues à l’œuvre. Kylian Hazard s’est déjà montré bien en jambes, très actif replacé sur le flanc droit, c’est d’ailleurs lui qui se joue de la défense liégeoise pour offrir le but du 1-1 à Ephestion, alors que Emond avait ouvert la marque quelques minutes plus tôt. Bryan Smeets a quant à lui pris place en milieu de terrain, aux côtés d’Ephestion, montrant au passage quelques qualités non négligeables. Enfin, Jonathan Heris a occupé un rôle de piston sur le flanc droit, prouvant au passage que son expérience sera d’une grande utilité aux Molenbeekois.

Le système de Vincent Euvrard a quelque peu évolué par rapport à la saison dernière. Samedi, le RWDM s’est aligné dans une sorte de 3-4-3, avec une défense composée de Ruyssen, Le Joncour et Kurdic, qui devrait apporter pas mal de sécurité derrière. Vorogovskiy et Heris ont alimenté les flancs alors que Ephestion est redescendu d’un cran pour venir imposer son physique en milieu de terrain. Devant, Botella, débarrassé de ses pépins physiques, a montré de belles choses sur son flanc gauche, notamment lorsqu’il a filé en profondeur pour inscrire le but de la victoire. Hazard a dynamité le flanc droit alors qu’Oulare a engrangé 45 minutes devant. Les jeunes ont également eu droit à du temps de jeu en seconde période.

Beaucoup d'éléments positifs mais aussi pas mal de points à travailler soulevés par le coach. "On a logiquement senti que la charge de travail pesait sur les organismes. Nous n'étions pas suffisamment tranchants par moments, il y avait parfois trop d'agressivité ou pas assez d'intensité mais c'est normal en début de préparation", analyse Vincent Euvrard.

La grosse satisfaction est venue des 25 dernières minutes de la première période, ponctuée par les deux buts molenbeekois. "Nous avons proposé du jeu durant cette période, avec deux buts intéressants. Collectivement et individuellement, nous avons proposé de bonnes choses et apporté une bonne réaction après le but d'ouverture du Standard. Nous sommes passés au-dessus, en restant calmes, un élément qui sera important pour la suite de la préparation."

Le RWDM a désormais une référence sur laquelle s’appuyer pour poursuivre son travail de préparation, en attendant l’arrivée de renforts qui doivent apporter un plus tant qualitatif que quantitatif à cet effectif qui a signé une belle première prestation face à une équipe de D1A.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be