Test Garmin Forerunner 955 : votre état de santé scruté au quotidien pour vous aider à progresser

Avec le renouvellement de sa montre tout en haut de la gamme Forerunner, la marque américaine amplifie le mouvement visant à proposer des outils précis d’analyse de votre santé en dehors de vos séances de sport afin de pouvoir proposer des entraînements et une charge mieux adaptée.

Test Garmin Forerunner 955 : votre état de santé scruté au quotidien pour vous aider à progresser
©Garmin

L’historique et large gamme des Garmin Forerunner est dédiée, comme son nom l’indique, aux pratiquants de la course à pied, dans son acceptation classique. Au fil des ans, les modèles se sont néanmoins considérablement enrichis. La 255, qui vient de sortir, peut désormais être considérée comme une montre de triathlon à part entière alors que la 955, tout en haut de la gamme, peut vous emmener partout et longtemps, à l’instar des plus robustes montres GPS taillée pour l’outdoor.

C’est cette Forerunner 955, dans sa version Solar, que nous avons pu tester ces dernières semaines. Un vrai bijou de technologie qui nécessite plusieurs semaines avant d’être complètement appréhendé. Mais certainement la montre qui conviendra le mieux à ceux qui cherchent la performance et qui ont un budget à y consacrer. Avant de commencer, soyons franc au sujet de la version solaire. Oui, elle permet de prolonger l’autonomie, au mieux, de 16%, soit de passer de 42 heures à 49 heures en activité (et plus de 15 jours en montre connectée). Mais, vu l’autonomie déjà considérable dans la version classique, cela ne nous semble pas les 100 euros, soit la différence de prix réclamée, les mieux investis.

<<<

Découvrez tous nos tests matériel running

>>>

Cher, mais moins que la 945 à sa sortie

Pour mieux situer la 955, elle vient remplacer la 945 (qui elle-même remplaçait la 935). Son prix est de 549 euros (649 € en mode Solar donc). Un gros budget mais c'est néanmoins 50 euros de moins que la 945 lors de sa sortie il y a quelques années. A souligner. Si elle partage tout ou presque avec la Fenix 7, le best-seller haut de gamme outdoor chez Garmin, elle n'est pas qu'une duplication de celle-ci dans un boitier moins robuste et avec une autonomie un peu moindre.

Elle intègre logiquement les évolutions vues avec la Fenix 7 :

  • Un écran tactile: comme on l'a vu sur la dernière Fenix voici quelques mois. Une option longtemps boudée par Garmin mais qui n'a, à notre sens, qu'un réel intérêt pour l'utilisation de la cartographie, généralisée sur cet écran de 33 mm de diamètre (un peu plus grand sur la version précédente, tout bénéfique en mode navigation). Pour le reste, les historiques 5 boutons de la montre font très bien le job.
  • Le widget Stamina: il mesure de façon instantanée votre endurance, soit le temps (ou le nombre de kilomètres) que vous pourrez tenir un effort en cours selon l'intensité de celui-ci et votre état de forme général.
Test Garmin Forerunner 955 : votre état de santé scruté au quotidien pour vous aider à progresser
©Garmin

Quatre nouveautés à épingler

Au rayons des nouveautés, on en pointera quatre : le rapport matinal, le widget de course, la mesure de la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC) et le score de préparation à l’entraînement.

Le rapport matinal : Si vous regardez votre montre au réveil, elle vous propose un rapport matinal. Qualité du sommeil, variabilité de votre fréquence cardiaque, entraînement proposé pour la journée et météo sont compilés. Rien d'extraordinaire sur le fond mais un outil sympa qui peut en booster certains dès le réveil.

Test Garmin Forerunner 955 : votre état de santé scruté au quotidien pour vous aider à progresser
©Garmin

Widget de course : un ajout intéressant qui vient réellement combler une lacune dans l'offre de coaching proposée. Jusqu'à présent, les montres Garmin offraient simplement une suggestion journalière, rarement ajustée à vos besoin lorsque vous préparez un objectif précis. Désormais, il est possible de déterminer via Garmin Connect un objectif concret. En fonction, ce widget de course vous fournit alors un entraînement adapté, en plus de rassembler les infos liées à la prédiction de votre temps de course et la météo prévue le jour de votre épreuve.

Test Garmin Forerunner 955 : votre état de santé scruté au quotidien pour vous aider à progresser
©Garmin

Variabilité de la fréquence cardiaque (VFC) : La montre mesure la variabilité de votre fréquence cardiaque au quotidien et, après minimum 3 semaines d'utilisations, vous fournit un statut de VFC. Plus qu'un statut lié à votre progression sportive, c'est un indicateur qui vous donne un état de forme de votre organisme. Garmin renforce ici l'idée d'être un compagnon de santé au quotidien, en plus d'être juste là pour aider à la pratique sportive.

Score de préparation à l'entraînement : La Forerunner 955 va plus loin que la simple indication du nombre d'heures de récupération nécessaires après un effort. Désormais, votre montre vous donne un score sur 100 vous indiquant si vous êtes bien reposé ou non et prêt pour aller vous entraîner, en tenant compte de bien plus de facteurs que simplement votre dernière séance.

La montre Garmin la plus complète

L’ensemble fait de la Forerunner 955 une montre ultra complète, sans doute la plus aboutie à ce jour proposée par Garmin si on met de côté les facteurs esthétique et d’autonomie. Outils de santé et d'analyse des performances, précision du GPS renforcée (mode multi GNSS à double fréquence généralisé), cartographie qui demeure la meilleure du marché et autonomie plus que suffisante dans l'énorme majorité des cas, elle a beaucoup d'atouts pour elle.

Faut-il craquer pour autant ? A vous de voir si vous avez besoin d’un ordinateur importé qui mesure et traduit en mode coach à chaque instant vos paramètres de santé. Certains adorent ça, d'autres détestent. Car c’est bel et bien à ce niveau que la FR 955 fait un bond en avant. Sur le terrain de l’expérience en cours d’effort, autonomie, cartographie et l’ensemble des outils proposés étaient déjà présents sur le modèle précédent, loin d'être dépassé dans une stricte optique sportive. A ce niveau, on semble aujourd’hui avoir atteint un palier.

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be